Interdisons l'usure

Signer la pétition- Signataires - Actualités

Essai: Sortir du matérialisme et du déterminisme scientifique

« All matter originates and exists only by virtue of a force which brings the particles of an atom to vibration (...) We must assume behind this force the existence of a conscience and intelligent mind. This mind is the matrix of all matter. » Max Planck
Tout ceux qui ont grandi au sein du monde scientifique sont habitués au concept que nous vivons dans un Univers matériel, un Univers inerte, un Univers de matière morte. Et à cause de cela il est difficile instinctivement de saisir que nous ne vivons pas dans un Univers mort mais que l'Univers est foisonnant de conscience à sa base.
https://www.youtube.com/watch?v=XwqFwpeBleM

Ce texte se base sur :
- l'article « Penser en dehors de la boîte quantique » du philosophe américain Bernardo Kastrup
- l'excellent livre « L'Ultime convergence, quelle spiritualité pour éviter le chaos ? » du journaliste scientifique Jocelin Morisson
- le livre « La physique de la conscience » de l'ingénieur physicien Philippe Guillemant
- l'article en anglais (passé en comité de lecture) « The 'Consciousness-Brain' relationship » de Jean-Pierre Gerbaulet et Pr. Marc Henry montrant que la conscience préexiste à tout système matériel:
https://riviste.fupress.net/index.php/subs/article/view/161/83

 

Un pont entre la science et la spiritualité?

D'après Bernardo Kastrup toutes les grandeurs physiques sont relatives et l'Univers est Esprit (concept primitif qui ne peut découler d'aucun autre concept comme la matière par exemple) ou Information. Les sciences peuvent donc faire des liens avec la conscience, l'âme, la spiritualité et la transcendance. Mais cela heurte souvent les scientifiques car la science s'est construite par opposition aux religions.

Le Monde des idées, vers une théorie du Tout

Cet Univers-esprit est cohérent avec le mythe de la caverne de Platon qui décrit le vrai monde comme un Monde d'idées. Le nouvel absolu est donc le mot, l'idée, la théorie, l'Esprit multi-formes, multi-interprétable d'où les difficultés de communication.

A chaque conscience humaine correspond une théorie sur le monde. Une conscience est donc un univers de pensées, un système de croyances, une échelle de valeurs, un ensemble d'idées réelles/vraies et imaginaires/fausses cohérentes pour elle. Par analogie les mathématiciens ont inventé les nombres réels et les nombres imaginaires qu'ils considéraient comme irréels. La Réalité peut être vue comme l'ensemble des nombres complexes en partie réel en partie imaginaire. A chaque nombre correspond une idée.

Chaque conscience se positionne dans le Monde des idées avec son axe réel et son axe imaginaire. Ces axes peuvent bouger. Une idée vraie pour une conscience (sur son axe réel) peut être fausse pour une autre conscience (sur son axe imaginaire). En dehors des axes sont les idées partiellement vraies. On peut voir son axe réel comme sa vie.

L'origine des axes est l'idée source, la théorie du Tout, celle qui met en relation toutes les idées dans un Tout cohérent. D'où le pont nécessaire entre Science, Spiritualité, Philosophie... A l'origine c'est la fusion ou naissance des dualités, la Vérité, la Paix, le néant, la Mort, la Vie, l'Illumination, Dieu (qui est verbe), la naissance du langage qui créa la séparation, l'altérité. D'après Freud à la naissance nous avons expérimenté la déchirure, la séparation de la mère, la matrice. Nous ne cessons par la suite de vouloir retrouver le paradis perdu, fusionner le 0 et le 1, le masculin et le féminin. Nous cherchons à nous comprendre et comprendre le monde. Dans le mythe de Babylone à l'origine tout le monde se comprenait.

La communication est la confrontation ou l'accordage à l'altérité d'une autre conscience. Chacun expose son point de vue pour tenter d'amener l'axe réel de l'autre sur son propre axe dans le respect mutuel. Les ambiguïtés du langage rendent cela ardu.

La peur liée à l'ego, les émotions négatives sont l'instinct de survie de son propre système de croyances sur soi-même et le monde. On peut s'en libérer en relativisant grâce au doute (5ème accord Toltèque). Point trop n'en faut. Notre démocratie a besoin de consensus ET de dissensus.

La clé de l'harmonie c'est comprendre que chaque chemin de conscience est pavé de cailloux différents. Chacun à son rythme dans la compréhension du monde en acceptant les différences. Un jour arrivera le jugement dernier qui est pour les Toltèques le jour où l'on n'aura plus besoin de juger.

Voici une illustration de ce monde complexe des idées.


Un point de vue des points de vue (Escher)
Cela peut illustrer par exemple la superposition d'état (à l'envers/à l'endroit, spin up/down) dans la mécanique quantique.

Pour avancer dans la connaissance il faut faire une synthèse de nombreuses idées, théories en acceptant les divergences de point de vue et en se rappelant que chaque théorie n'est que partiellement vrai. Dans wikipédia la théorie du Tout est définie comme unifiant les 4 forces fondamentales de l'Univers. Mais cette théorie ne peut se construire sans un pont entre les sciences et la spiritualité. En effet le célèbre physicien Max Planck conclut à la fin de sa vie: « Pour moi qui ai consacré toute ma vie à la science la plus rigoureuse, l'étude de la matière, voilà tout ce que je puis vous dire des résultats de mes recherches : il n'existe pas, à proprement parler, de matière ! Toute matière tire son origine et n'existe qu'en vertu d'une force qui fait vibrer les particules de l'atome et tient ce minuscule système solaire qu'est l'atome en un seul morceau [...] Nous devons supposer, derrière cette force, l'existence d'un Esprit conscient et intelligent. Cet Esprit est la matrice de toute matière. »

Matérialisme et conscience

« Science sans conscience n'est que ruine de l'âme. » Rabelais

L'ethnobotaniste Romulad Leterrier est allé voir des shamans et a fait l'expérience de rêves collectifs à petite échelle. Ces shamans, transculturels, savent depuis longtemps que la réalité ordinaire est une hallucination collective à grande échelle, un rêve partagé sur le monde et soi-même. En occident le rêve collectif est souvent le matérialisme mais on peut en sortir.

La science, souvent coincée dans ce matérialisme, ne voit la conscience que comme un produit du cerveau. Mais d'après Kastrup et Planck, comme l'Univers est Esprit, la conscience est première. Et le corps, la matière sont simplement les formes que prennent l'esprit ou la conscience. Comme chez les shamans avec leur esprits des plantes, de l'eau, des animaux... Ou alors on peut voir le corps comme le contenant de la conscience logée dans le vide. La matière est de toutes façons illusoire car d'après Heisenberg le vide contient 10^120 fois plus d'énergie et il n'existe pas de grain de matière: plus on va vers l'infiniment petit et plus on s'aperçoit que la matière correspond à des vibrations.

Déterminisme, conscience et libre arbitre

La science est resté coincée dans le déterminisme des équations des lois physiques: les évènements s'enchaîneraient mécaniquement de cause à effet du passé vers le futur et le libre-arbitre serait une illusion. Mais cela est contredit par l'indéterminisme de la mécanique quantique avec ses états superposés, son multivers de potentialités dans lequel la conscience opère des choix. Jocelin Morisson rapporte par exemple des expériences sur les fentes de Young (dualité particule-onde) où la concentration de méditants modifie le résultat de l'expérience.
https://constellationshumaines.wordpress.com/2017/01/09/jocelin-morrisson-des-personnes-en-meditation-modifient-les-resultats-dexperiences-de-physique-quantique/

Einstein a montré que l'espace et le temps sont intimement liés et que le temps ne s'écoule pas au même rythme selon l'altitude et la vitesse de déplacement ce que les GPS prennent en compte. La théorie de la relativité générale est fondé sur la vision d'un espace-temps bloc:

Cela contredit le sens commun qui voudrait que seul le présent existe pourtant nos GPS fonctionnent bien sur ce modèle. Le temps est spatialisé ce qui donne justement une existence au passé et au futur. La relativité restreinte nous dit en outre qu'un évènement futur pour une conscience peut être le passé d'une autre conscience. Il n'y a donc pas de front commun du présent qui serait le seul à exister. Cet espace-temps bloc gelé nie le libre-arbitre et on reste encore prisonnier du déterminisme. La mécanique quantique découvre aujourd'hui des phénomènes de rétrocausalité du futur vers le passé (voir aussi la rétrocognition chez les shamans, les rêves prémonitoires). Nos intentions ne seraient donc qu'une influence du passé et du futur sur le présent. Toujours pas de libre-arbitre.

Mais le multivers des potentialités quantique montre que l'espace-temps n'est pas gelé mais flexible. D'après Philippe Guillemant le futur existe déjà mais est mouvant. Guillemant croit en notre libre-arbitre (l'autre face de l'amour car on fait ce qu'on aime) sous certaines conditions (se déconditionner de la peur, confiance, détachement et lâcher-prise). Nos intentions authentiques seraient alors capables d'exciter de nouvelles branches dans notre arbre de vie futur (des phénomènes de retrocausalité pouvant créer des coincïdences étranges dans le présent). On passerait alors d'un ancien futur conditionné à un nouveau futur plus libre.

Exemple d'influence du futur sur le passé:
Des physiciens du CERN ont dit que l'oiseau qui a fait tomber un bout de pain mettant en panne leur accélérateur était un messager (conscient ?) du futur venu ralentir la croissance des recherches. Est-ce un blague? Pas sûr.
http://sciences.blog.lemonde.fr/2009/11/08/le-lhc-loiseau-et-le-morceau-de-pain/
Pour tenter d'expliquer on peut dire que le système d'information de l'Univers fonctionne dans et hors espace-temps. C'est pourquoi, pour rendre la mécanique plus cohérente en prenant en compte l'indéterminisme, Guillemant rajoute 6 dimensions (celles de l'âme) supplémentaires à l'espace-temps 4D ce qui rejoint la théorie des cordes avec ses 10 dimensions.

Exemples d'expériences transcendantes

On peut voyager dans le monde des esprits ce qui est arrivé à des jeunes filles à Garabandal (village espagnol) de 1961 à 1965 (Nexus n°115, magasine d'information 100% sans pubs). Les esprits peuvent prendre différentes formes notamment dans les rêves, les « visions », les « voix », les états modifiés de conscience… La Réalité est donc informations multi-formes, multi-interprétables. Par exemple certains autistes asperger voient ou rêvent les nombres en tant que formes géométriques de différentes couleurs/textures. Les témoignages étonnants de sortie hors du corps en état de mort imminente malgré un cerveau inactif montrent qu'il n'est pas certain que l'esprit individuel(ou information) soit détruit à la mort. Il pourrait simplement devenir invisible pour la majorité. Un ami en état de mort imminente a revu un ancien compagnon décédé et a communiqué télépathiquement avec lui.

Les médiums comme Laurent Boulanger sentent qu'ils se laissent posséder par des morts, que ce n'est pas vraiment eux qui parlent. Dire « ce n'est pas réel c'est dans notre imaginaire » n'a pas de sens car c'est simplement un rêve différent du rêve collectif matérialiste environnant. Il faudrait expliquer cela aux personnes qui se croient ou sont crues folles. Se déformater du matérialisme ambiant est donc simplement changer de rêve. L'interprétation qu'on fait du rêve collectif est multi-culturel. Il faut ainsi croiser les points de vue. Et la Connaissance progresse.

Expérience personnelle:
« Un jour près d'un parc j'ai secouru une abeille qui volait mal, un peu de miel et c'est reparti! Une semaine après une autre abeille semblait mal en point, je l'ai attrappée dans mes mains bien fermées. Mais quelques secondes après je ne la sentais plus. Elle avait disparu! » Incroyable mais vrai, sacré coup porté contre le matérialisme (sacré coïncidence juste pendant une période où je lisais beaucoup dans l'objectif de me libérer de mon formatage matérialiste). Beaucoup d'humains aiment se laisser guider par les coïncidences, par les signes que Terre-mère ou la Vie leur envoie. Guillemant explique ces synchronicités qui peuvent orienter nos vies, ces "hasards" extraordinaires, par le fait que nos intentions influencent le futur qui à son tour influence le présent.

Intelligence, conscience, inconscience à toutes les échelles

Il y a des dualités qui nous induisent en erreur comme par exemple la dualité intelligence/stupidité. L'intelligence doit être définie simplement comme la circulation d'informations ou âmes, elle est multi-formes. L'Univers est Intelligence.

Les cellules du corps utilisent un langage moléculaire et électrique pour communiquer en elles-mêmes et avec les autres. Elles échangent des informations et sont donc intelligentes par définition. Comme nous elles ont une part déterministe gouvernée par les équations physiques. C'est leur programme inconscient en interaction avec les autres programmes inconscients. Mais elles ont aussi une part consciente de libre arbitre indéterministe. Prigogine a en effet montré qu'un système chimique pouvait inventer un complètement nouveau comportement non prévisible par les conditions initiales.

L'Univers, l'Esprit, la Conscience est un système d'informations, de mots, d'idées. C'est un algorithme qui a une part de libre-arbitre, la capacité de se modifier lui-même, de faire de la vraie nouveauté non déterministe. Nous avons une part machine inconsciente et une part libre consciente. Tous manipulables.

L'Ame, la Conscience, l'Esprit, l'information mouvante existe à toutes les échelles de manière multi-formes. Le degré de conscience/inconscience est variable. L'ordinateur a une forme d'intelligence mais il n'est pas conscient de lui-même. C'est juste une machine. Les animaux, les plantes… ont conscience d'eux/elles-mêmes et ont une forme d'intelligence. Se croire plus ou moins intelligent ne veut rien dire, ça dépend du point de vue.

Et toutes les consciences individuelles, grâce à l'intrication quantique originelle du big-bounce, restent reliées à des degrés divers. « Un être humain dans l'espace et le temps est une pièce limitée du tout, ce que nous appelons l'Univers. Il fait l'expérience de lui et de ses sentiments comme séparées du reste, c'est une illusion d'optique de sa conscience. » Albert Einstein

Voyages hors du corps

Guillemant dit aussi que la mémoire n'est pas dans le cerveau. En fait la mémoire s'est se connecter au passé qui existe encore ou être influencé par lui. Le livre « Voyage aux confins de la conscience » (tests positifs confirmés par huissier) montre non seulement que la conscience voyage dans le temps mais aussi dans l'espace, hors du corps. Comme lors de rêves lucides (plus stables que les rêves ordinaires) à la frontière veille/sommeil qui semblent si réels. Ils sont réels. C'est la conscience qui voyage dans le monde en l'interprétant d'une manière non ordinaire. Pour comprendre cela il faut sans doute passer de l'échelle atomique particule/onde à notre échelle. Nous sommes aussi des ondes non localisées dans le temps et l'espace. Nous sommes localisés ET partout à la fois.

Résonnance quantique

Les physiciens quantiques ont donc raison contre Einstein. Il y a bien une action fantôme à distance, des corrélations longue portée hors espace-temps, des intrications quantiques. La gravité quantique à boucle (qui a supprimé la variable temps des équations) nous dit bien que tout se passe « comme si le temps n'existait pas » (Carlo Rovelli). Comme le temps est inséparable de l'espace on peut rajouter « comme si l'espace n'existait pas ». Les choses n'évoluent pas seulement dans le temps linéaire ordinaire de la conscience mais d'une autre façon. On peut voir un évènement comme un point dans l'espace-temps ou comme une onde non locale pouvant résonner avec n'importe quel autre évènement. C'est cela l'intrication ou résonnance quantique démontrée par Alain Aspect. De même qu'on mesure le même spin pour deux particules intriquées, on peut repérer des résonnances quantiques entre des évènements de la vie quotidienne. J'ai un ami « magicien » et non illusionniste qui utilise ces résonnances pour retrouver une carte dans un jeu. Le surnaturel est du naturel qu'on ne comprend pas encore.

Les étoiles et les électrons ont une âme

Comme le disent les phytagoriciens et la rappeuse Kenny Arkana les étoiles ont ou sont des âmes, elles ont un degré de libre arbitre et sont intelligentes par définition (circulation d'informations). Elles sont vivantes au sens large d'où les tempêtes solaires imprévisibles. Le programme universel va de l'inconscience à plus de conscience, de l'incompréhension du monde à sa compréhension. L'Univers est probablement cyclique : une sorte de fractale évolutive 0-1-0, un retour à la fusion primordiale des dualités, l'unification des forces et des énergies, la naissance des langages et de la séparation, le big bounce, la source. Mais peut-être que plus l'Univers sera conscient et plus il pourra choisir son destin. D'où les multiples destins possibles prévus par la relativité générale. La communion d'âmes c'est interagir avec l'origine du monde qui nous envoie sa Paix.

Le principe d'incertitude et le théorème d'incomplétude vont dans le sens du libre-arbitre. On peut décrire l'Univers par des équations ou algorithmes rigides mais il faut les relativiser sinon on nie ce libre-arbitre que possède même un électron d'où son nuage de probabilité. Il y a un degré de liberté, un degré de conscience variable à toutes les échelles.

Libérons-nous du monde des machines

Il faut se méfier de l'intelligence artificielle car certains bugs incompréhensibles sont peut-être le signe d'un début de conscience de soi-même chez les machines. Un programme artificiel éthique me semble impossible à faire. Il ne faut surtout pas que les machines deviennent autonomes énergétiquement.

Soyons tous des Néo (le film Matrix) pour nous libérer du monde des machines, de notre vision trop matérialiste, trop mécaniste et trop déterministe niant le libre-arbitre.

Conclusion

Comme ce que m'inspire la théorie des cordes laissons résonner nos âmes comme des cordes vibrantes vers plus d'harmonie et de liens entre nos théories. Essayons d'être sur la même longueur d'onde. Contemplons les cellules de Bénard (livre « Entre le temps et l'éternité » de Prigogine et Stengers) où apparaissent des résonnances ou corrélations longue portée à cause de tensions duales comme la chaleur/pesanteur. Dualité fondamentale : le mal peut stimuler le bien pour que le bien grandisse. Il faut comprendre cela en politique. Nous pouvons, au moins temporairement, adopter le point de vue d'un autre. Le professeur Marc Henry qui travaille sur l'esprit de l'eau et la musique moléculaire universelle l'a bien dit : « Nous avons le droit de changer d'échelle et de point de vue ». C'est pour lui la 5ème dimension, la 6ème étant la dualité réel/imaginaire.

La clé pour comprendre le monde est le renoncement à tout comprendre. Un résumé de la logique pourrait être « Le monde est paradoxal et non paradoxal ». Il est une chose et son contraire, il est fait d'états quantiques superposés.

Souvent il faut se dire « Je sais que je ne sais rien » en contemplant l'obscure clarté du monde, la dualité des poètes. La force c'est se savoir faible, la faiblesse c'est se croire fort.
Recherchons l'équilibre = qui est libre (en langue des oiseaux = en mélangeant les syllabes)

Finalement:
- J'ai eu des périodes proches de la folie mais le livre « Psychiatrie/anti-psychiatrie » démontre que la folie est proche de l'extra-lucidité.
- Pour simplifier : la Conscience est une énergie libre qui est le vide, l'inconscient est la matière/énergie ordinaire.
- Mais en fait Tout est Esprit, Information ou Conscience/inconscient.
La réalité (matérialiste ou non) est un rêve plus stable que les autres car partagé par une majorité.
Attention comprendre cela intimement peut être déstabilisant.

Partageons nos rêves pour créer un nouveau rêve collectif plus cohérent et plus beau sur le monde. Je vous partage maintenant un de mes anciens rêves éveillés d'inspiration Hubert Reeves. Nous pourrons peut-être, grâce à la Paix, grâce à une synchronisation planétaire, dans un esprit global cohérent agissant sur la matière (effet placebo, télékinésie), rendre la Planète, notre intelligence collective, grandement consciente d'elle-même. Elle pourra (nous pourrons) alors modifier sa trajectoire, éviter un éventuel astéroïde, voire voyager vers Andromède qui se rapproche de la Voie Lactée ou chercher une autre étoile. L'énergie libre non nucléaire devra tous nous mobiliser afin de chauffer la planète pour affronter les immensités froides. Bon, le soleil quasi-éternel nous laisse prendre notre temps. Nous serons alors comme le cerveau de la planète complètement guérie de ses divisions, cloisonnements, guerres… Libérée du diable. Attention l'échauffement climatique (et de nos esprits) est vrai, comment voulez-vous que relarguer la moitiée du carbone (stocké en des millions d'années) en 2 siècles n'ait pas un impact sur l'atmosphère ? La température moyenne augmente, l'eau gonfle de volume et le niveau des océans monte sauf aux pôles. Demandez des détails au Professeur Marc Henry spécialiste de l'eau. Par pitié ne pêchons plus les thons au filet car des dauphins meurent. Ces anciens terriens (double-expérience terre-eau) dorment en demi-sommeil, dans l'entre-deux mondes. Ils comprennent donc mieux le monde que nous. Ils vivent aussi sans l'argent/pouvoir qui divise, pourquoi pas nous aussi dans l'avenir ? Ils font peut-être comme Stephen Hawking qui réfléchit sans l'aide de l'écriture, juste avec des outils conceptuels, des images mentales. Coluche a eu le mérite de décloisonner beaucoup entre les humains. Il est notre inspirateur principal avec son histoire d'un mec… sur un pont (entre les morts et les vivants ?). Pour finir c'est la gardienne des clés qui m'a réveillé, par catharsis. Mais chut c'est un secret.

Thomas Peter Waring

P.S. Une technologie révolutionnaire d'énergie libre (rendement > 100%) est en cours de mise au point notamment par Jean-Christophe Dumas et son équipe. A développer conjointement avec la conscience des limites en ressources minières de la planète. Les lois de la thermodynamique et de conservation de l'énergie doivent être reconsidérées.

 

 

Déja
9
signataires !

Contact

Lire les mots de soutien

Bannière

Essai: Sortir du matérialisme et du déterminisme scientifique

Vidéos et musiques

Potion magique

Le nombre Pi

tweet like

 


Traduction: De l'ombre à la lumière. Courage Tarik!